DE L’ÉPÉE À LA PAIX: UNE AUTRE DISTINCTION INEXPLICABLE