Il me reste encore un peu d’huile